Royaume-Uni: Echauffourées lors d’une manifestation anti-confinement à Londres

Partagez cet article

LONDRES (Reuters) – Des échauffourées ont eu lieu à nouveau samedi lors d’un rassemblement anti-confinement dans le centre de Londres entre des manifestants et les policiers venus disperser la manifestation car elle respectait pas les règles de distanciation.

Selon la police, neuf officiers ont été blessés et 16 manifestants arrêtés pour attaque d’un membre des forces de l’ordre et désordre violent, lors d’un deuxième week-end d’affilée de troubles survenus lors d’un rassemblement contre les restrictions décrétées pour endiguer la propagation du coronavirus.

Aux cris de “liberté” et “COVID 1984”, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées à Tragalgar Square. Certains manifestants ont dit à des médias présents que pour eux, la pandémie avait été inventée par les gouvernements pour mieux contrôler la population.

Des images filmées ont montré la police utilisant brièvement des matraques pour repousser les manifestants.

Le week-end dernier, 32 personnes avaient déjà été arrêtées.

Le Premier ministre Boris Johnson a durci les règles sociales cette semaine, demandant aux Britanniques de travailler depuis chez eux quand ils le peuvent et ordonnant aux pubs et aux restaurants d’avancer leurs heures de fermeture alors que les cas de contamination ont recommencé à augmenter dans le pays.

 

Donner votre avis