Pour l’OMS, le taux de transmission du coronavirus en Europe était encore trop élevé

Pour l’OMS, le taux de transmission du coronavirus en Europe était encore trop élevé

GENÈVE (Reuters) – Le directeur européen de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré jeudi que le taux de transmission du coronavirus en Europe était encore trop élevé et qu’il était donc “trop ​​tôt pour ralentir” alors que les services de santé peinent à faire face à la multiplication des cas de contamination.

“Nous devons être patients, il faudra du temps pour vacciner”, a commenté Hans Kluge lors d’un briefing en ligne.

“Réduire la transmission (du coronavirus) nécessite un effort soutenu et constant. Gardez à l’esprit qu’un peu plus de 3% des habitants (d’Europe) ont souffert d’une infection confirmée par le COVID-19. Les zones qui ont été sévèrement touchées une fois peuvent l’être à nouveau”, a-t-il ajouté.

Si 35 pays européens ont déjà lancé leurs programmes de vaccination, Hans Kluge estime néanmoins que le rythme de production et de distribution des vaccins ne répond pas encore aux attentes.

“Ce paradoxe où les communautés sentent que la fin est proche grâce au vaccin mais, en même temps, sont appelées à adhérer à des mesures restrictives pour contrer une nouvelle menace, est source de tension, d’angoisse, de fatigue et de confusion. C’est tout à fait compréhensible dans ces circonstances”, a souligné le directeur européen de l’OMS.

Share

Written by:

3 246 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis