22/09/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Pour Joe Biden : Les Etats-Unis ne lèveront pas pour l’instant les sanctions contre l’Iran

Joe Biden

WASHINGTON (Reuters) – Le nouveau président américain, Joe Biden, a déclaré que les Etats-Unis ne lèveraient pas les sanctions imposées à l’encontre de l’Iran pour inciter Téhéran à revenir à la table des négociations sur l’accord sur le nucléaire iranien signé en 2015, selon une vidéo publiée par CBS News dimanche.

Prié de dire si les Etats-Unis lèveraient en premier les sanctions américaines pour faire revenir l’Iran à la table des discussions, Joe Biden a répondu : “non” dans une interview enregistrée vendredi.

A la question de savoir si les iraniens devaient d’abord arrêter d’enrichir de l’uranium, le président américain a répondu par l’affirmative en faisant oui de la tête.

Il n’était pas possible de savoir exactement ce qu’il entendait dire à travers ce geste.

L’Iran est autorisée à enrichir de l’uranium dans une certaine limite, selon l’accord de 2015 qui prévoit un encadrement des activités nucléaires iraniennes.

Les Etats-Unis sont sortis de cet accord sous la présidence de Donald Trump, qui a rétabli en conséquence des sanctions contre l’Iran. A la suite de ce retrait, la République islamique s’est elle-même progressivement affranchie de l’accord conclu avec, outre les Etats-Unis, les quatre autres membres permanents du Conseil de sécurité de l’Onu, dont la France, et l’Allemagne.

Le président américain Joe Biden, entré en fonction le mois dernier, a déclaré que, si l’Iran respectait à nouveau pleinement ses obligations, les Etats-Unis reviendraient à leur tour dans l’accord de 2015 et s’efforceraient de conclure un pacte plus global susceptible de porter également sur le programme de missiles balistiques et les activités régionales de l’Iran.

Le guide suprême iranien Ali Khamenei a déclaré dimanche que les Etats-Unis devaient d’abord lever leurs sanctions contre l’Iran s’ils souhaitaient voir Téhéran revenir sur ses avancées en matière de programme nucléaire.