29/02/2024

Algérie24.net

Les News en toute liberté sans buzz

Pour Blinken : les Palestiniens doivent être autorisés à rester à Gaza

Anthony Blinken

Le secrétaire d’État Antony Blinken a déclaré dimanche dans un discours que les Palestiniens doivent pouvoir retourner chez eux à Gaza dès que cela sera sûr.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre qatari et ministre des Affaires étrangères Mohammed bin Abdulrahman Al Thani, Blinken a déclaré que le montant de l’aide à Gaza devait augmenter et que les Palestiniens devaient pouvoir rentrer chez eux. Il a réitéré le rejet par les États-Unis des commentaires de certains ministres israéliens la semaine dernière qui préconisaient la réinstallation des Palestiniens en dehors de Gaza.

« Alors qu’Israël passe à une phase de moindre intensité de son opération militaire dans le nord, les Nations Unies peuvent également jouer un rôle crucial dans l’évaluation de ce qui doit être fait pour permettre aux Palestiniens déplacés de rentrer chez eux », a déclaré dimanche Blinken. « Les civils palestiniens doivent pouvoir rentrer chez eux dès que les conditions le permettent. Ils ne peuvent pas et ne doivent pas être poussés à quitter Gaza. »

Il a également rejeté les déclarations faites par les ministres israéliens au début du mois lorsqu’ils suggéraient que la réinstallation des Palestiniens pourrait être le résultat de la guerre. Le Département d’État américain a déjà rejeté les propos « irresponsables » et « incendiaires » tenus par les deux ministres israéliens dans un communiqué la semaine dernière.

« Nous rejetons les déclarations de certains ministres et législateurs israéliens appelant à une réinstallation des Palestiniens en dehors de Gaza », a déclaré dimanche Blinken. « Ces déclarations sont irresponsables, elles sont incendiaires et elles ne font que rendre plus difficile la garantie d’un avenir dans une bande de Gaza dirigée par les Palestiniens, sans le contrôle du Hamas et avec des groupes terroristes qui ne sont plus en mesure de menacer la sécurité d’Israël. »

Les États-Unis ont fait pression à plusieurs reprises en faveur d’une solution à deux États pour mettre fin à la guerre entre Israël et le Hamas qui vient d’atteindre ses trois mois de combats. Depuis le début de la guerre l’année dernière, environ 85 pour cent des 2,3 millions d’habitants de Gaza ont déjà été déplacés, selon l’Associated Press .

En outre, le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, a rapporté que plus de 20 000 personnes sont mortes dans le territoire depuis le début de la guerre.

Blinken a également souligné que les États-Unis sont déterminés à aider la région à parvenir à une solution pacifique et sûre.

« Bien entendu, même si nous nous concentrons sur nos objectifs immédiats, nous devons également œuvrer en faveur d’une paix et d’une sécurité durables. Les États-Unis ont une vision sur la manière d’y parvenir, une approche régionale qui assure une sécurité durable à Israël et un État au peuple palestinien », a-t-il déclaré.