28/11/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Palestine : un adolescent de 13 ans meurt sous les tirs israéliens en Cisjordanie

palestine israël

RAMALLAH, Cisjordanie (AP) – Un garçon palestinien de 13 ans a été tué par balles par des tirs israéliens lors d’affrontements en Cisjordanie occupée vendredi, ont annoncé des responsables palestiniens de la santé.

L’adolescent, identifié comme Mohammad Daadas, est décédé des suites d’une blessure par balle à l’estomac lors d’affrontements avec les forces israéliennes près du village de Deir al-Hatab, dans le nord de la Cisjordanie, selon le communiqué des responsables de la santé. Daadas a été emmené dans un hôpital voisin, où le personnel médical a déclaré son décès.

Le service médical du Croissant-Rouge palestinien a déclaré que l’armée israélienne avait tiré à balles réelles, ainsi que des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc, sur les manifestants tout en fermant les routes environnantes, empêchant leurs ambulances d’entrer sur le site. Aucun autre blessé grave n’a été signalé.

Dans un communiqué publié plus tard vendredi, l’armée a déclaré que des dizaines de Palestiniens près de Deir al-Hatab ont commencé à lancer des pierres sur les troupes israéliennes qui ont riposté par des tirs réels.

Selon Wafa, l’agence de presse palestinienne, Daadas était originaire du camp de réfugiés d’Askar, à la périphérie de la ville de Naplouse, au nord.

Les affrontements entre les forces israéliennes et les Palestiniens sont fréquents en Cisjordanie le vendredi. Au cours des six derniers mois, il y a eu des affrontements hebdomadaires dans la ville voisine de Beita, où des Palestiniens organisent des manifestations contre l’établissement d’un avant-poste israélien non autorisé qui, selon eux, a été construit sur leurs terres. Au moins cinq manifestants ont été tués dans les violences.

En vertu d’un accord conclu en juin entre le gouvernement israélien et les colons d’Eviatar, les colons ont quitté l’avant-poste mais les bâtiments de la colonie restent intacts et sous la garde de l’armée. Les Palestiniens ont rejeté l’accord, affirmant qu’il s’agissait d’un pas d’Israël vers la prise de leurs terres.

La semaine dernière, les autorités israéliennes ont approuvé 3 000 nouvelles maisons de colons en Cisjordanie, tout en acceptant jeudi de construire 1 300 logements pour les Palestiniens vivant dans des zones de Cisjordanie entièrement sous contrôle israélien.

Israël a capturé la Cisjordanie lors de la guerre de 1967 et a établi des dizaines de colonies où vivent plus de 500 000 colons. Les Palestiniens recherchent le territoire – avec Jérusalem-Est et la bande de Gaza – comme faisant partie de leur futur État et considèrent les colonies comme un obstacle majeur à la résolution du conflit.