Mer noire : Washington préoccupé par la volonté de blocage russe

Mer noire : Washington préoccupé par la volonté de blocage russe


(correction officielle du bureau de Borrell, au 2e para, bien lire “plus de 100.000)

WASHINGTON (Reuters) – Les Etats-Unis sont extrêmement préoccupés par le projet de la Russie de bloquer aux bâtiments de marines étrangères l’accès à certaines zones de la mer Noire, a déclaré lundi le département d’Etat américain, appelant Moscou à faire marche arrière sur le déploiement de troupes le long de la frontière avec l’Ukraine.

Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, a déclaré que la Russie avait massé plus de 100.000 soldats le long de la frontière avec l’Ukraine et en Crimée.

La Russie a renforcé ces derniers jours sa présence navale en mer Noire, après y avoir mené la semaine dernière des manoeuvres avec des exercices de tirs, sur fond de tensions accrues avec l’Ukraine.

Le porte-parole du département d’Etat américain a décrié la volonté de la Russie d’empêcher les bâtiments de marines étrangères ainsi que d'”autres navires” d’Etats étrangers à approcher de la Crimée.

“Cela marque encore une nouvelle escalade non provoquée dans la campagne menée par Moscou pour nuire et déstabiliser l’Ukraine”, a dit Ned Price dans un communiqué.

Le Pentagone a déclaré pour sa part que le nombre de troupes russes massées à la frontière ukrainienne était plus important qu’en 2014, sans qu’il soit possible de garantir qu’il s’agit uniquement d’exercices militaires, comme l’assure Moscou.

Un représentant américain, s’exprimant sous couvert d’anonymat, a dit ne pas disposer de renseignements indiquant que plus de 150.000 soldats russes étaient déployés dans la région, évoquant des dizaines de milliers de soldats.

Share

Written by:

3 429 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis