18/10/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Un commandant de l’armée US n’écarte pas une possible invasion russe de l’Ukraine

WASHINGTON (Reuters) – Il y a un risque « faible à moyen » que la Russie mène une invasion en Ukraine dans les prochaines semaines, a déclaré jeudi le plus haut commandant de l’armée américaine en Europe, sur fond d’inquiétudes croissantes à l’égard des mouvements militaires russes près de la frontière ukrainienne.

Le général Tod Wolters a refusé de détailler les renseignements sur lesquels il a fondé son analyse, laquelle suggère que l’armée américaine ne s’attend pas dans l’immédiat à une invasion russe mais n’en écarte, ni n’en minimise, le risque.

Par la suite, il a indiqué que son opinion était basée au moins en partie sur la position actuelle des troupes russes.

Si le Pentagone n’a pas communiqué de précisions sur l’étendue et la composition de ces troupes, la Maison blanche a fait savoir que la Russie avait déployé un nombre de soldats dans l’est de l’Ukraine inédit depuis 2014, lorsque la Russie a annexé la Crimée.

Interrogé par un parlementaire sur la probabilité d’une invasion russe en Ukraine ces prochaines semaines, Tod Wolters a répondu: « Faible à moyenne ».

Il a déclaré par ailleurs qu’il s’attendait à ce que le risque diminue si la « tendance » actuelle venait à perdurer.

Moscou et Kiev ont organisé simultanément mercredi des exercices militaires, la marine russe ayant effectué des manoeuvres en mer Noire avec des exercices de tirs contre des cibles en surface et dans les airs.