Nucléaire: L’Iran refusera tout amendement à l’accord de Vienne

Partagez cet article

ANKARA (Reuters) – Téhéran refusera tout amendement à l’accord international conclu le 14 juillet 2015 à Vienne sur le nucléaire iranien, a réaffirmé jeudi Ali Akbar Velayati, proche conseiller du guide suprême de la Révolution iranienne, l’ayatollah Ali Khamenei.

“Aucun changement ou amendement à l’accord actuel ne sera accepté par l’Iran (…) Si (Donald) Trump sort de cet accord, l’Iran fera sûrement de même (…) L’Iran n’acceptera pas un accord nucléaire sans aucun bénéfice pour nous (les Iraniens)”, a déclaré Velayati à l’agence de presse iranienne Fars.

Le président américain a donné aux signataires européens de l’accord de Vienne jusqu’au 12 mai pour “réparer les affreuses erreurs”, selon lui, de ce texte, faute de quoi il refusera de prolonger l’assouplissement des sanctions américaines contre la République islamique.

A l’issue d’une visite aux Etats-Unis, le président français Emmanuel Macron a déclaré mercredi que l'”analyse rationnelle” n’incitait pas à penser que Trump allait rester dans le cadre de l’accord de 2015.

Il a lancé l’idée d’un “nouvel accord plus large” sur l’Iran pour tenter de préparer le terrain à un éventuel retrait américain mais s’est défendu de toute “initiative isolée” face aux critiques et réserves émises par plusieurs pays.

Donner votre avis