27/11/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

L’Australie signe un accord sur le nucléaire avec les États-Unis et la Grande-Bretagne

NUCLEAIRE

REUTERS – Le ministre australien de la Défense Peter Dutton, le haut-commissaire britannique Victoria Treadell et le chargé d’affaires américain Michael Goldman ont signé les documents au Parlement de Canberra.

« C’est la première fois que les États-Unis et le Royaume-Uni partagent ces informations avec un pays tiers. C’était quelque chose qui valait la peine d’être sécurisé. C’est quelque chose que l’Australie recherche depuis longtemps et que notre gouvernement a obtenu », a déclaré le Premier ministre australien Scott Morrison aux journalistes. à Canberra.

L’Australie a annulé en septembre un accord avec le groupe naval français, optant plutôt pour la construction d’au moins 12 sous-marins à propulsion nucléaire dans le cadre d’un accord avec les États-Unis et la Grande-Bretagne. La nouvelle alliance, baptisée AUKUS, est conçue pour permettre à l’Australie d’accéder pour la première fois à des sous-marins à propulsion nucléaire.

La décision a provoqué une rupture bilatérale majeure, la France rappelant ses ambassadeurs d’Australie et des États-Unis en signe de protestation.