Intempéries: le Délégué national aux risques majeurs à Tiaret et El Bayadh

Partagez cet article

ALGER – Le Délégué national aux risques majeurs s’est déplacé, sur instruction du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, à Tiaret et El Bayadh pour constater l’ampleur des dégâts et évaluer les pertes occasionnées par les intempéries enregistrées au niveau de ces deux wilayas, a indiqué jeudi un communiqué du ministère.

“Suite aux intempéries enregistrée dans certaines wilayas, notamment à Tiaret et El Bayadh ayant occasionné des dégâts matériels et humains et sur instruction du ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, M. Noureddine Bedoui, le Délégué national aux risques majeurs s’est déplacé au niveau de ces deux wilayas pour constater l’ampleur des dégâts, évaluer les pertes et s’enquérir de la prise en charge des sinistrés et prendre, en coordination avec les autorités locales, les mesures nécessaires afin de réparer les dégâts causés aux infrastructures dans les plus brefs délais”, a ajouté le communiqué.

Les services de la protection civile avaient annoncé mercredi que trois personnes avaient trouvé la mort à bord d’un véhicule emporté par les crues de l’oued “Essafi”, dans la commune de Boualem (wilaya d’El Bayadh), suite aux fortes précipitations enregistrées sur cette région.

Les éléments de la protection civile ont également porté secours à quatre personnes d’une même famille, bloquées à l’intérieur de leur véhicule, cerné par les eaux d’un oued de la région de Sidi Slimane sur la RN 47, au sud-ouest de la wilaya. Les mêmes services ont signalé l’inondation de 15 habitations par les eaux pluviales dans plusieurs régions de la wilaya.

Dans la wilaya de Tiaret, deux corps ont été repêchés d’un véhicule emporté par les eaux du oued en crue dans le lieu dit Kargat merija, dans la commune de Aïn Bouchekif, tandis que les recherches se poursuivent toujours pour retrouver la troisième personne qui était également à bord du véhicule.

Les eaux provenant des hauteurs de la ville et charriant boue, pierres et troncs d’arbres ont perturbé la circulation dans plusieurs axes routiers à Tiaret surtout au niveau du tunnel de hai “Régina” au centre-ville qui a été inondée par les eaux qui se sont infiltrées aussi dans des édifices limitrophes, ont précisé les services de la Protection civile.

Les inondations ont rendu difficile l’intervention des éléments de la protection civile pour les opérations de pompage en vue de dégager les routes et les ronds-points où la circulation a été paralysie.

Les éléments de la Protection civile ont réussi, toutefois, à pomper les eaux au niveau du tribunal de Tiaret, de la Maison de la culture “Ali Maachi”, du centre des déficients mentaux à hai “Touffah” et d’autres édifices et habitations, a-t-on fait savoir, soulignant qu’aucune perte humaine n’a été enregistrée.

Donner votre avis