18/10/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

La Russie envoie 600 instructeirs militaire en République Centrafrique, un pays riche en or et en diamants.

armée russe

MOSCOU (Reuters) – La Russie a déployé un effectif supplémentaire de 600 instructeurs militaires en République centrafricaine pour former l’armée, la police et la gendarmerie de ce pays, a annoncé vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.

Moscou est actuellement sous le feu des critiques depuis qu’un rapport de l’Onu, consulté mardi par Reuters, a montré que des instructeurs militaires russes et des troupes locales avaient fait un usage excessif de la force contre des civils en Centrafrique.

Selon ce rapport, des assassinats aveugles, des occupations d’écoles et des pillages à grande échelle ont été commis par des soldats centrafricains avec la participation de la Russie. Le Kremlin rejette ces accusations.

Militaires russes en république Centrafrique

La date de l’arrivée des instructeurs russes n’a pas été précisée par le ministère russe, qui dit avoir informé le Conseil de sécurité de l’Onu de ce nouveau déploiement.

Quelque 300 soldats russes sont stationnés en République centrafricaine sur fond de lutte d’influence entre Paris et Moscou dans ce pays.

Juste avant les élections en Centrafrique de décembre dernier, la Russie avait également déployé un groupe de 300 instructeurs militaires à la demande, dit-elle, des autorités locales.

Moscou a précisé que les instructeurs ne seraient pas impliqués directement dans les opérations de combat contre les groupes armés illégaux et qu’ils agissaient en fonction des « besoins des autorités officielles de la République centrafricaine ».

Les vagues successives de violences depuis le renversement du président François Bozizé en 2013 ont fait des milliers de morts et plus d’un million de déplacés dans ce pays de 4,7 millions d’habitants, riche en or et en diamants.