18/08/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

La France et les Émirats arabes unis signent un accord de coopération énergétique

Macron MBZ

PARIS (AP) – La France et les Émirats arabes unis ont signé lundi un accord de coopération énergétique pour assurer l’approvisionnement en pétrole et en gaz naturel du pays du Golfe alors que l’Europe se prépare à la possibilité d’une coupure totale de gaz de la Russie en représailles aux sanctions sur la guerre en Ukraine .

L’accord annoncé par le ministère français de l’Economie intervient alors que le président Emmanuel Macron reçoit à Paris le président des Émirats arabes unis Mohammed bin Zayed Al Nahyan.

« L’accord que nous signons avec les Emirats Arabes Unis est d’une double importance stratégique : il nous permet de répondre à court terme aux défis pressants de la sécurité énergétique , tout en préparant un avenir décarboné », a déclaré Bruno Le, ministre français de l’Economie et des Finances. a déclaré Maire dans un communiqué.

Le ministère n’a pas fourni de détails sur l’accord.

D’autres accords commerciaux et énergétiques devraient être signés lors de la première visite d’Etat de Cheikh Mohammed en France depuis qu’il a été nommé président de la nation alliée de l’Occident aux sept émirats en mai. Ils comprennent un accord entre le géant français de l’énergie TotalEnergies et la compagnie pétrolière nationale d’Abu Dhabi pour assurer l’approvisionnement en énergie , a indiqué le ministère de l’Economie.

La France entretient des liens profonds avec les Émirats arabes unis et les deux dirigeants ont développé une relation personnelle. Cela a porté ses fruits lors de la visite de Macron à Abou Dhabi l’année dernière, qui a abouti à un contrat d’armement de 16 milliards d’euros (18 milliards de dollars) avec l’allié du Golfe, le plus gros contrat d’armement français jamais exporté.

Leur réunion de lundi intervient alors que la guerre en Ukraine fait rage dans le sixième mois et que l’Europe est en proie à une vague de chaleur étouffante . Les pays européens se préparent à une éventuelle fermeture du gaz russe au milieu de la flambée des prix de l’énergie, de l’inflation et d’une crise du coût de la vie dans le bloc des 27 membres.

La Russie a coupé ou réduit le gaz naturel – qui maintient l’industrie en marche, produit de l’électricité et chauffe les maisons en hiver – à une douzaine de pays européens. Un important gazoduc a également été fermé pour maintenance programmée la semaine dernière, et on craint que les flux via Nord Stream 1 entre la Russie et l’Allemagne ne redémarrent.

Les dirigeants ont étébrouillage pour remplir le stockage souterrainau début de l’automne afin d’éviter une crise économique et politique en hiver. Le Premier ministre italien Mario Draghi est en visite lundi en Algérie pourfinaliser des accords pour augmenter l’approvisionnement en gaz natureldu pays d’Afrique du Nord vers l’Italie, tandis que la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, était en Azerbaïdjan pour conclure un accord avec le président Ilham Aliyev sur l’augmentation de l’approvisionnement en gaz.

Macron a déclaré la semaine dernière que son gouvernementpréparer un « plan de sobriété » pour économiser l’énergieet que la France cherche toujours à diversifier les sources de gaz. Il a appelé à une transition plus rapide vers les parcs éoliens offshore et à une plus grande coopération énergétique transfrontalière européenne « alors que nous nous préparons au scénario où nous devons nous passer de tout le gaz russe ».

Le Maire a déclaré le mois dernier que le pays était en pourparlers avec les Émirats arabes unis concernant l’approvisionnement en pétrole et en diesel pour trouver « une alternative à l’essence russe ».

Le PDG de TotalEnergies, Patrick Pouyanne, a déclaré la semaine dernière au Parlement que le géant français de l’énergie « discutait d’un accord pour avoir accès au diesel et au carburant des Émirats cet hiver ».

Il a déclaré que les efforts de l’entreprise s’inscrivaient dans le cadre de l’initiative française visant à sécuriser suffisamment d’énergie et à compenser la perte d’approvisionnement russe.

Les exportations énergétiques des EAU vers la France sont dominées par les produits pétroliers raffinés et ont atteint la somme record de 1,5 milliard d’euros en 2019.

L’Agence américaine d’information sur l’énergie cite des chiffres estimant que les Émirats arabes unis détiennent les septièmes plus grandes réserves prouvées de gaz naturel au monde, à plus de 215 billions de pieds cubes. Le pays, qui se trouve sur la côte orientale de la péninsule arabique le long du golfe Persique, fait partie des 10 plus grands producteurs de pétrole au monde, la majeure partie de la richesse pétrolière et gazière du pays étant concentrée à Abu Dhabi.

Des groupes de défense des droits de l’homme ont appelé Macron à rappeler à son homologue des Émirats arabes unis le piètre bilan de son pays en matière de droits de l’homme.