Ahvaz: Les Emirats arabes unis réfutent les accusations de l’Iran

Partagez cet article

DUBAI (Reuters) – Un haut responsable des Emirats arabes unis (EAU) a réfuté dimanche les accusations de l’Iran laissant entendre une implication du royaume dans l’entraînement du groupe qui a revendiqué la responsabilité de l’attentat commis samedi à Ahvaz.

La “provocation officielle émanant de l’Iran contre les EAU est maladroite et s’est accrue avec l’attentat d’Ahvaz”, a commenté Anouar Gargash, secrétaire d’Etat pour les Affaires étrangères dans un message sur Twitter.

“La position historique des EAU contre le terrorisme et la violence est claire et les accusations de Téhéran sont sans fondement”, a-t-il ajouté.

Avant son départ pour New York où il doit participer à l’Assemblée générale de l’Onu, le président iranien Hassan Rohani a vivement dénoncé dimanche, sans les nommer, certains Etats du Golfe alliés aux Etats-Unis.

“Les petits pays fantoches de la région sont soutenus par l’Amérique, et les Etats-Unis (…) leur donnent les capacités nécessaires”, a-t-il dit.

L’attaque menée par un groupe de quatre hommes armés contre un défilé militaire a fait 25 morts et une soixantaine de blessés à Ahvaz dans le sud-ouest de l’Iran.

Un mouvement iranien arabe d’opposition, appelé Résistance nationale Ahvaz, a revendiqué l’attentat, tout comme le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Ni l’un ni l’autre n’ont fourni d’éléments de preuve à l’appui.

Donner votre avis