20/05/2022

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

La Corée du Nord dit qu’elle peut «secouer le monde» avec des missiles capables de frapper les USA

missile

La Corée du Nord s’est réjouie mardi de la possession par le pays de missiles capables de frapper les États-Unis. « Dans le monde d’aujourd’hui où de nombreux pays perdent du temps à traiter avec les États-Unis avec soumission et obéissance aveugle, il n’y a que notre pays sur cette planète qui peut secouer le monde en tirant un missile avec le continent américain à sa portée », a déclaré le ministère nord-coréen des Affaires étrangères. , a rapporté Reuters .

« Il y a plus de 200 pays dans le monde, mais seuls quelques-uns ont des bombes à hydrogène, des missiles balistiques intercontinentaux et des missiles hypersoniques », a ajouté le ministère.

Les tensions ont augmenté entre les États-Unis et la Corée du Nord depuis que la Corée du Nord a testé un nombre record de missiles en janvier, selon Reuters.

La déclaration de la Corée du Nord intervient après que les Nations Unies ont récemment découvert que le pays avait augmenté ses capacités de missiles et gagné des millions de dollars grâce aux cyberattaques.

Le ministère a déclaré que les missiles étaient une « dissuasion de guerre » et représentaient des « réalisations remarquables » pour un pays qui est aux prises avec de nombreux problèmes intérieurs tels qu’une pénurie alimentaire.

« Notre objectif reste la dénucléarisation complète de la péninsule coréenne. Les États-Unis n’ont aucune intention hostile envers la RPDC [République populaire démocratique de Corée] », a déclaré un porte-parole du département d’État dans un communiqué à The Hill.

« La RPDC constitue une menace pour la paix et la sécurité internationales et le régime mondial de non-prolifération. Les États-Unis ont un intérêt vital à dissuader la RPDC, à se défendre contre ses provocations ou son recours à la force, à limiter la portée de ses programmes d’armement les plus dangereux, et surtout tout en gardant le peuple américain, nos forces déployées et nos alliés en sécurité », ont-ils ajouté.