Khashoggi: Ryad maintient sa conférence économique mais avec d’autres invités

Partagez cet article

LE CAIRE (Reuters) – La conférence économique prévue la semaine prochaine en Arabie saoudite et boudée par les Occidentaux en raison de l’affaire Jamal Khashoggi aura bien lieu avec un programme modifié et accueillera des chefs d’Etat asiatiques, africains et arabes, a annoncé vendredi un porte-parole.

Le secrétaire américain au Trésor et le ministre français de l’Economie et des Finances sont venus grossir jeudi la liste des responsables politiques et chefs d’entreprise qui ont décidé de boycotter cette conférence internationale sur l’investissement prévue du 23 au 25 octobre à Ryad.

La conférence aura bien lieu, a déclaré le porte-parole, avec un programme mis à jour “comprenant des chefs d’Etat du monde arabe, d’Afrique et d’Asie, ainsi que des dirigeants d’entreprise, des investisseurs et des innovateurs du monde entier”.

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi est porté disparu et présumé mort après s’être rendu au consulat d’Arabie saoudite à Istanbul le 2 octobre.

Le président américain Donald Trump a estimé jeudi qu’il semblait “certain” que Khashoggi avait été assassiné et prévenu que les conséquences seraient “très sévères” s’il était avéré que des dirigeants saoudiens sont impliqués. Ryad nie toute responsabilité dans cette affaire.

Donner votre avis