Iran : Rohani confirme le prochain lancement de ses satellites

Partagez cet article

DUBAI (Reuters) – L’Iran placera en orbite deux satellites “dans les semaines à venir” à l’aide de fusées de sa propre fabrication, a confirmé jeudi, cité par la télévision publique iranienne, le président Hassan Rohani en dépit des mises en garde des Etats-Unis.

Washington a averti il y a une semaine la république islamique que ce lancement constituerait une violation de la résolution du Conseil de sécurité des Nations unies qui a entériné l’accord sur le nucléaire iranien de 2015, une interprétation que rejette Téhéran.

Selon le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo, les “véhicules de lancement spatiaux” fabriqués par l’Iran intègrent une technologie “pratiquement identique” à celle des missiles balistiques intercontinentaux.

Pour Pompeo, ces tirs de fusée tomberaient sous le coup de la résolution 2231 du Conseil de sécurité, qui a entériné l’accord de 2015 sur le nucléaire iranien et demande à la république islamique de ne pas entreprendre d’activités liées aux missiles balistiques sans pour autant les interdire explicitement.

Donner votre avis