Irak: Un convoi transportant de l’équipement US victime d’une explosion

Partagez cet article

BASRA, Irak (Reuters) – Une explosion près d’un point de passage frontalier entre l’Irak et le Koweït a visé lundi soir un convoi transportant de l’équipement pour les forces américaines, ont déclaré trois sources sécuritaires irakiennes à Reuters, sans que l’on ne sache dans l’immédiat si des soldats américains étaient présents et des victimes à déplorer.

L’armée irakienne a déclaré qu’aucun incident n’était survenu, tandis que les forces armées du Koweït ont nié sur Twitter toute attaque, affirmant que les frontières étaient stables et sécurisées.

Selon les sources, des véhicules empruntant ce point de passage transportent régulièrement de l’équipement militaire, et celui-ci est en règle générale déchargé avant d’entrer en Irak ou d’en sortir.

Une source sécuritaire avait déclaré auparavant que l’explosion avait été causée par une milice chiite irakienne visant une base militaire américaine située à proximité du point frontalier.

Quelques membres du personnel de la base ont été blessés, avait ajouté cette source, dont les propos ont ensuite été contredits par d’autres sources sécuritaires affirmant qu’un convoi, et non une base, était la cible de l’explosion.

L’ambassade américaine au Koweït a fait savoir qu’elle enquêtait sur la question.

Achab al Kahf, milice chiite irakienne peu connue, a revendiqué l’attaque et publié une vidéo montrant une explosion filmée de loin. Le groupe a dit avoir réussi à détruire de l’équipement militaire américain et à endommager grandement le point de passage frontalier.

Donner votre avis