Fermeture de l’aéroport de Tripoli après des tirs de roquette

Partagez cet article

TRIPOLI (Reuters) – Tous les vols au départ et à l’arrivée de l’aéroport de Tripoli ont été suspendus jusqu’à nouvel ordre vendredi à la suite de tirs de roquettes dans le secteur, a annoncé un responsable du dernier aéroport qui dessert encore la capitale libyenne.

La fermeture de l’aéroport de Mitiga intervient alors que le Parlement turc a autorisé jeudi le déploiement de troupes en Libye en soutien au gouvernement internationalement reconnu de Fayez al Serraj face aux forces du maréchal Khalifa Haftar.

La motion soumise par le président turc Recep Tayyip Erdogan a été votée par 325 voix contre 184.

L’Armée nationale libyenne (ANL) du maréchal Haftar, qui tient l’est de la Libye, a lancé en avril dernier une offensive en direction de Tripoli avec le soutien de la Russie, de l’Egypte et des Emirats arabes unis.

Donner votre avis