Etats Unis : Première allocution en public pour Trump depuis sa contamination par le Coronavirus

Partagez cet article

WASHINGTON (Reuters) – Donald Trump tiendra ce samedi son premier rassemblement en public depuis qu’il a été diagnostiqué positif au Coronavirus il y a plus d’une semaine, avec l’objectif de montrer qu’il a vaincu la maladie et qu’il peut reprendre sa campagne en dépit des questions qui perdurent sur son état de santé.

Le président américain doit faire une allocution depuis un balcon de la Maison Blanche devant des centaines de personnes rassemblées sur la pelouse en-dessous. La Maison Blanche a présenté cet événement comme “une manifestation pacifique pour la loi et l’ordre”.

Le dirigeant a révélé avoir été testé positif au coronavirus le 2 octobre et il a passé trois nuits à l’hôpital avant de revenir à la Maison Blanche lundi. Il n’a pas précisé s’il était encore contagieux, seulement qu’il ne présentait plus de symptôme du virus qui a tué plus de 210.000 Américains.

Une porte-parole de la Maison Blanche a déclaré vendredi qu’il subirait un nouveau test et qu’il n’apparaîtrait pas en public s’il s’avérait qu’il pouvait encore propager le virus.

Donald Trump a martelé le thème de la sécurité pendant sa campagne, avec un impact limité sur sa cote dans les sondages d’opinion qui donnent une avance à deux chiffres à son rival démocrate Joe Biden. L’écart est toutefois plus serré dans les Etats clefs où pourraient se jouer le résultat de l’élection.

Lundi, Donald Trump prévoit de tenir un meeting électoral dans le centre de la Floride, un état stratégique pour sa tentative de décrocher un second mandat.

Vendredi, sur la chaîne de télévision Fox News, le président avait dit avoir fait un nouveau test pour le Covid-19 sans en dévoiler le résultat. Il a expliqué avoir arrêté de prendre des médicaments pour lutter contre la maladie. “Je me sens vraiment fort”, a-t-il dit.

La Maison Blanche n’a pas communiqué le résultat de ce test.

Donald Trump et son administration ont été critiqués pour leur gestion de l’épidémie, de même que pour leur manque de rigueur en matière de port du masque et de distanciation sociale à la Maison Blanche et plus récemment, sur les informations contradictoires au sujet de l’état de santé du président.

Joe Biden a critiqué la décision de son adversaire de reprendre la campagne. “Bonne chance. Je ne m’y montrerais pas à moins d’avoir un masque et de pouvoir rester à distance”, a-t-il dit à des journalistes à Paradise dans le Nevada.

Selon une source au fait de la préparation du rassemblement de samedi à la Maison Blanche, les participants devraient tous porter des masques. Les personnes qui viendront au meeting en Floride verront leur température mesurée et seront fournis en masques qu’ils seront invités à porter et en gel pour les mains, a fait savoir la campagne de Donald Trump.

Donner votre avis