Covid19 : Le tour du monde de la pandémie

Partagez cet article

AFP – Faits marquants, nouvelles mesures, nouveaux bilans: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– L’Espagne serre la vis –

Epicentre de l’épidémie en Espagne, la région de Madrid impose des restrictions drastiques.

858.000 personnes, soit 13% de la population de la capitale, habitant dans les quartiers sud défavorisés, ne pourront, à partir de lundi, sortir de leur quartier que pour des raisons de première nécessité comme travailler, aller chez le médecin ou amener les enfants à l’école.

– La France durcit ses mesures –

En région parisienne, où l’épidémie s’aggrave, les autorités sanitaires ont appelé à éviter les rassemblements privés de plus de 10 personnes.

Dans le sud-est, à Nice, fini les apéritifs sur la plage après 20H00, les pique-nique à plus de dix dans les parcs.

A Toulouse (sud-ouest), les mesures restreignant les activités festives sont renforcées.

Les tests salivaires vont être autorisés dans le pays, mais uniquement pour les personnes présentant des symptômes.

La France a enregistré vendredi 13.215 nouveaux cas de Covid-19 en 24 heures, un nouveau record depuis le lancement des tests à grande échelle.

– “Deuxième vague” au Royaume-Uni –

Le Royaume-Uni fait face à une “deuxième vague” de nouveau coronavirus, a prévenu le Premier ministre Boris Johnson, son gouvernement n’écartant pas de recourir à un nouveau confinement général pour toute l’Angleterre comme “dernière ligne de défense”.

De nouvelles restrictions sont entrées en vigueur concernant deux millions d’habitants du nord-est de l’Angleterre, interdisant notamment les rencontres entre personnes de différents foyers et introduisant un couvre-feu de 22H00 à 5H00 dans les lieux de divertissement.


– Nouvelles restrictions en Europe, Argentine –

Le gouvernement irlandais a annoncé vendredi un nouveau durcissement des restrictions concernant les pubs et restaurants à Dublin, pour la deuxième fois en une semaine. “Il y a un risque très réel que Dublin renoue avec les pires jours de cette crise”, a justifié le Premier ministre Micheal Martin.

L’Argentine a décidé vendredi de prolonger jusqu’au 11 octobre les restrictions imposées pour faire face à la pandémie de Covid-19, avec toutefois un assouplissement dans la zone métropolitaine de Buenos Aires où le nombre de cas s’est stabilisé.

Le gouvernement grec renforce les mesures de protection face à la résurgence des cas en particulier dans la région d’Athènes, fermant à nouveau ses cinémas et revenant partiellement au télétravail.

La République tchèque impose le port du masque en classe aux étudiants et élèves de plus de onze ans.

En Islande, les bars et discothèques de Reykjavik gardent porte close pendant quatre jours à compter de vendredi.

– La dexaméthasone recommandée –

Après l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Agence européenne du médicament (EMA) recommande à son tour la dexaméthasone, un médicament de la famille des corticoïdes, pour le traitement des cas sévères de Covid-19 qui nécessitent l’administration d’oxygène.

– Plus de 946.000 morts dans le monde –

La pandémie provoquée par le nouveau coronavirus a fait au moins 946.727 morts dans le monde depuis l’apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi vendredi par l’AFP à partir de sources officielles.

Plus de 30.218.930 cas d’infection ont été officiellement diagnostiqués.

Les Etats-Unis sont le pays le plus endeuillé avec 198.469 morts. Viennent ensuite le Brésil (135.793), l’Inde (84.372), le Mexique (72.179) et le Royaume-Uni (41.705).

– Fermeture prolongée de la frontière USA-Canada –

La frontière entre les Etats-Unis et le Canada restera fermée aux déplacements non essentiels jusqu’au 21 octobre.

Le gouvernement québécois a par ailleurs annoncé qu’il allait envoyer des policiers dans les bars et restaurants pour veiller au respect des mesures barrières.

– Chats et chiens, danger ! –

Les personnes atteintes par le Covid-19 peuvent transmettre la maladie à leurs chats et leurs chiens, selon une étude.

Le nouveau coronavirus est une zoonose, une maladie infectieuse passée de l’animal à l’homme. S’il semble que les animaux domestiques ne jouent pas un rôle majeur dans sa propagation, de plus en plus de données montrent que les chats, les chiens, et même les tigres peuvent l’attraper.

Donner votre avis