Coronavirus: Melbourne se confine pour 6 semaines, l’Algérie doit se préparer pour un hiver “chaud”

Partagez cet article

MELBOURNE (Reuters avec algérie24) – Melbourne, la deuxième ville d’Australie, a entamé jeudi un nouveau confinement prévu sur six semaines alors que les autorités font face à une deuxième vague de l’épidémie de coronavirus.

C’est un signal pour les autres pays  comme l’Algérie, qui doivent s’attendre à un hiver “pandémique”. Dans l’hémisphère sud ( en Australie et en Nouvelle Zélande) c’est l’hiver, pas mal de pays surveillent cette partie du globe dont le climat est assez proche au climat des pays situés sur les deux rives de la mer Méditerranée.

Il est donc fort probable que l’Algérie et tout le maghreb connaîtra à partir de mois de novembre jusqu’au mois de mars 2021 une période assez difficile, où la pandémie du Coronavirus fera pas mal de victimes. il va falloir s’y préparer sérieusement. Et avoir une stratégie pour limiter au mieux le nombre de victimes. 

Les commerces étaient fermés et les rues désertées dans la capitale de l’Etat de Victoria, qui dénombre près de cinq millions d’habitants.

Depuis le début de l’épidémie, l’Australie a recensé près de 20.000 cas de contamination au coronavirus et 255 décès liés au COVID-19, des chiffres plus faibles que ceux de bien d’autres pays développés.

L’Etat de Victoria comptabilise actuellement le plus de cas de contamination au coronavirus dans le pays avec plus de 13.000 cas identifiés. Au cours des dernières 24 heures, le Victoria a enregistré 471 nouveaux cas et huit décès.

“Nous avons aplati la courbe une première fois, nous l’aplatirons de nouveau”, a déclaré à la presse le ministre de la Santé, Greg Hunt.

Le chef de l’exécutif local, Daniel Andrews, a appelé les habitants de Melbourne à rester calme et à s’abstenir de procéder à des achats panique pour éviter des pénuries dans les supermarchés.

“Il n’est pas nécessaire d’essayer de stocker des mois et des mois de vivres”, a-t-il dit.

Ce nouveau confinement est entré en vigueur mercredi à minuit. “Nous nous sommes efforcés de parvenir à un équilibre entre la réduction des déplacements, qui entraînera une réduction du nombre de cas, et le souci de ne pas compromettre ce dont vous avez besoin sur les rayons des supermarchés”, a ajouté Andrews.

Donner votre avis