Coronavirus: le tour du monde sur la pandémie

covid19

AFP- Nouvelles mesures, nouveaux bilans et faits marquants: un point sur les dernières évolutions de la pandémie de Covid-19 dans le monde.

– Berlin va utiliser un traitement expérimental –

L’Allemagne va devenir la semaine prochaine le premier pays de l’Union européenne à utiliser le traitement expérimental à base d’anticorps administré à Donald Trump.

Le ministre de la Santé Jens Spahn a annoncé que son “gouvernement (avait) acheté 200.000 doses pour 400 millions d’euros”, soit 2.000 euros par dose. Elles seront administrées dans des hôpitaux universitaires.

– Couvre-feu aux Pays-Bas –

Les Pays-Bas ont connu dans la nuit de samedi à dimanche leur premier couvre-feu depuis la Seconde Guerre mondiale. Il est désormais interdit de sortir de chez soi de 21H00 à 4H30, au moins jusqu’au 9 février. Tout contrevenant encourt une amende de 95 euros.

Des dérogations sont accordées aux personnes devant travailler pendant le couvre-feu ou à celles promenant leur chien.

– France: bientôt un bilan du couvre-feu –

Le verdict sur les effets du couvre-feu renforcé en France tombera la semaine prochaine, selon le ministre de la Santé Olivier Véran. “Si ça ne baisse pas, si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires, évidemment”, a-t-il déclaré, cité par Le Parisien. “Et cela s’appelle le confinement.”

– Manifestations anti-restrictions au Danemark et en Espagne –

Une manifestation anti-restrictions organisée par un groupe radical à Copenhague a donné lieu à des incidents samedi, débouchant sur cinq arrestations. Un mannequin à l’effigie de la Première ministre Mette Frederiksen a été incendié.

Des milliers de personnes ont également manifesté à Madrid contre les mesures du gouvernement espagnol pour contenir l’épidémie, dénonçant la “tromperie” d’un virus qui, selon certains manifestants, “n’existe pas”.

– Un Etat brésilien se confine –

L’Etat d’Amazonas au Brésil, confronté à une nouvelle vague de Covid-19, va instaurer un confinement d’une semaine à partir de lundi, après 10 jours de couvre-feu nocturne, pour tenter d’endiguer une forte hausse des contaminations et des décès.

Cet Etat souffre d’un manque d’unités de soins intensifs et d’oxygène.

– L’Egypte commence à vacciner –

L’Egypte entame dimanche sa campagne de vaccination, en commençant par les professionnels de santé. Suivront les personnes atteintes de maladies chroniques et les personnes âgées.

Le pays, deuxième en Afrique à lancer une vaccination à grande échelle après les Seychelles, a opté pour le vaccin chinois de Sinopharm, déjà utilisé en Chine, aux Emirats arabes unis, en Jordanie, en Serbie et aux Seychelles. Des doses du vaccin d’AstraZeneca-Oxford sont également attendues.

Plus de 63,5 millions de doses de vaccins ont été administrées dans au moins 68 pays ou territoires, selon un comptage de l’AFP à partir de sources officielles dimanche à 11H00 GMT.

– Vaccins: l’UE veut de la transparence sur les retards –

Le président du Conseil européen, Charles Michel, réclame que les entreprises pharmaceutiques fassent preuve de “transparence” sur les raisons des retards de livraison des vaccins contre le Covid annoncés par AstraZeneca et Pfizer.

– Nouvelle-Zélande: premier cas local depuis novembre –

Les autorités sanitaires néo-zélandaises ont enregistré leur premier cas local de nouveau coronavirus depuis plus de deux mois. Il s’agit d’une femme de 56 ans qui était rentrée d’Europe le 30 décembre, mais avait été testée négative à deux reprises pendant sa quarantaine à Auckland.

Selon le ministre de la Santé, il est trop tôt pour décider si un confinement doit à nouveau être mis en place.

– Plus de deux millions de morts –

La pandémie a fait plus de 2,12 millions de morts dans le monde depuis fin décembre, sur près de 99 millions de contaminations confirmées, selon un bilan établi par l’AFP dimanche à 11H00 GMT. Les Etats-Unis sont le pays ayant enregistré le plus de décès (417.441), devant le Brésil (216.445) et l’Inde (153.339).

Ces chiffres sont globalement sous-évalués. Ils se fondent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé, sans inclure les réévaluations fondées sur des bases statistiques

Related posts

Donner votre avis