Coronavirus – Etats Unis : Le bilan US dépasse les 110.000 morts et approche les 2 millions de cas

Partagez cet article

(Reuters) – Le nouveau coronavirus a tué plus de 110.000 personnes aux Etats-Unis, selon un bilan établi par Reuters dimanche, alors que les mouvements de protestation à travers le pays contre les discriminations raciales soulèvent des craintes quant à une résurgence de l’épidémie.

Environ 1.000 Américains sont morts en moyenne chaque jour jusqu’à présent en juin, contre un pic de 2.000 par jour en avril, selon le décompte des données des États et des comtés sur les décès liés au COVID-19.

Le nombre total de cas de coronavirus aux États-Unis approche les 2 millions, le plus élevé au monde, suivi par le Brésil avec environ 672.000 cas et la Russie avec environ 467.000 cas.

Plusieurs États du sud des États-Unis ont signalé une forte augmentation des infections au COVID-19. L’Alabama, la Caroline du Sud et la Virginie ont tous vu le nombre de nouveaux cas augmenter de 35% ou plus au cours de la semaine se terminant le 31 mai par rapport à la semaine précédente, selon une analyse de Reuters.

Au niveau mondial, le nombre de personnes contaminées par le coronavirus approchent les 7 millions avec environ 400.000 décès depuis que l’épidémie a commencé en Chine en fin d’année dernière puis s’est propagée en Europe et aux États-Unis.

Parmi les 20 pays les plus gravement touchés par la pandémie, les États-Unis se classent au huitième rang en termes de décès par habitant, selon un décompte de Reuters.

Les États-Unis comptent 3,3 décès pour 10.000 personnes. La Belgique arrive en tête avec huit décès pour 10.000 personnes, suivie du Royaume-Uni, de l’Espagne, de l’Italie et de la Suède, selon l’analyse de Reuters.

Donner votre avis