Coronavirus : Des heurts à Naples entre la police et des centaines de jeunes opposés au couvre-feu

Partagez cet article

Des heurts ont opposé vendredi soir à Naples la police à des centaines de manifestants protestant contre le couvre-feu nocturne et la menace d’un nouveau confinement pour stopper la pandémie du Coronavirus.

La région de Naples (sud de l’Italie) vit sous le couvre feu qui débute chaque nuit de 23 h00 jusqu’à 05h00. Hier soir centaines de personnes, souvent jeunes, ont allumé des fumigènes, incendié des poubelles et lancé des projectiles sur les policiers anti-émeute déployés dans le centre-ville.
Des appels avaient été lancés sur les réseaux sociaux pour casser le couvre feu à partir de vendredi soir en Campanie, et également en vigueur dans le Latium, la région de Rome, et en Lombardie, la région de Milan (nord).

“Si tu fermes, tu payes”, pouvait-on lire sur des pancartes de fortune brandies par des manifestants inquiets des conséquences économiques du couvre-feu et d’un nouveau confinement que le président de la région de Naples, Vincenzo De Luca, qui explique “Nous sommes au bord de la tragédie, il faut un confinement national”. algerie24.net

Donner votre avis