Aramco pas affecté par l’attaque de Djeddah

Aramco pas affecté par l’attaque de Djeddah

DJEDDAH (Reuters) – Le groupe pétrolier Saudi Aramco a annoncé mardi que ses stocks domestiques n’avaient pas été affectés par l’attaque perpétrée la veille par les rebelles yéménites houthis contre une de ses stations de distribution dans la ville saoudienne de Djeddah, les opérations ayant repris trois heures après cet incident.

Les rebelles houthis multiplient les attaques transfrontalières vers l’Arabie saoudite depuis mai dernier et l’expiration d’une trêve instaurée face à la pandémie de coronavirus. Lundi, ils ont lancé un missile contre une installation pétrolière d’Aramco.

Les principales installations du groupe se trouvent dans l’est du pays, à plus de 1.000 km de Djeddah.

L’un des 13 réservoirs utilisés pour le diesel, l’essence et le kérosène sur le site d’Aramco dans le nord de Djeddah est actuellement hors service, a déclaré à la presse le directeur du site, Abdoullah al Ghamdi. Il a ajouté que l’ampleur et le coût des dégâts étaient toujours en cours d’évaluation.

Le site est présenté comme une “installation critique” d’une capacité totale de 5,2 millions de barils. Il peut distribuer plus de 120.000 barils de produits par jour à l’échelle nationale.

L’Arabie saoudite commande une coalition de pays du Golfe engagée militairement au Yémen contre les rebelles chiites houthis soutenus par l’Iran. Ces rebelles ont revendiqué l’an dernier des attaques aux drones contre plusieurs installations d’Aramco, dont le plus grand site mondial de transformation de brut.

Share

Written by:

3 095 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis