20/09/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Tunisie : Kais Saied met en garde contre la manifestation

Ghannouchi Kais saied

Selon le site web d’Aljazeera, La réunion du Conseil d’Ennahda Shura, prévue ce soir, a été officiellement reportée, en raison de divergences entre ses dirigeants et Ghannouchi sur le contenu et les résultats.

Le président tunisien Kais Saied a mis en garde contre les manifestations contre les mesures exceptionnelles dans lesquelles il a gelé le parlement et limogé le gouvernement, accusant les partis partisans de pomper de l’argent pour déstabiliser, tandis que le mouvement Ennahda a exprimé une volonté de se calmer et de faire des concessions pour sortir de la crise.

Le président tunisien a déclaré qu’un responsable du parti avait donné de l’argent il y a deux jours à des jeunes hommes pour procéder à des pillages et des agressions contre des biens.

Cela s’est produit lors de la rencontre du président avec des représentants des institutions financières, où il leur a assuré qu’il n’y a pas de place aujourd’hui pour l’injustice, l’extorsion ou la confiscation de fonds, « les droits sont préservés dans le cadre de la loi ».

Au cours de la réunion, Saied s’est engagé à travailler sans relâche pour que personne ne soit lésé et a déclaré qu’il n’y avait pas de place pour la peur ou la contrebande d’argent.

Plus tôt, le président Saeed a déclaré que menacer certains dirigeants politiques de descendre dans la rue était contraire à la constitution et aux procédures légales.

La déclaration du président fait suite à une déclaration du président du Parlement et chef du mouvement Ennahda, Rashid Ghannouchi, à l’agence de presse française, dans laquelle il a déclaré que s’il n’y avait pas d’accord sur le prochain gouvernement, il appellerait la rue pour défendre sa démocratie et imposer la levée des verrous au Parlement.