Syrie: Au moins 11 morts suite à l’explosion de deux voitures piégées dans le nord d’Alep

DAMAS (Reuters) – Une voiture piégée a explosé et fait au moins cinq morts et plus de 25 blessés dimanche en Syrie dans le nord d’Alep, selon le journal syrien al-Watan.

L’agence de presse d’État SANA a rapporté que l’attentat à la bombe était survenu dans la ville d’Azaz mais n’a pas précisé le nombre de personnes tuées ou blessées.

La Turquie, alliée à certains groupes rebelles opposés au président syrien Bachar al-Assad, contrôle la zone où l’explosion s’est produite.

Un autre attentat-suicide à la voiture piégée à un poste de contrôle tenu par l’Armée syrienne libre (FSA) – soutenue par la Turquie – dans la région de Bezaa, également dans le nord d’Alep, a tué six membres de la FSA et en a blessé quatre, selon des sources de la FSA.

Les forces turques et leurs alliés insurgés syriens ont pris le contrôle de la région lors d’une offensive en 2019 contre la milice kurde des YPG, qui détient des zones du nord et de l’est de la Syrie.

La Turquie considère les YPG comme un groupe terroriste lié au PKK à l’intérieur de ses propres frontières.

L’agence publique turque Anadolu a déclaré que 10 personnes étaient mortes et 24 blessées lors de deux attaques dans le nord de la Syrie dimanche, ajoutant qu’une voiture piégée avait explosé dans le centre d’Azaz.

Related posts

Donner votre avis