Soudan: Des manifestants ont affronté les forces de sécurité soudanaises Khartoum

Partagez cet article

KHARTOUM (Reuters) – Des manifestants ont affronté les forces de sécurité soudanaises jeudi à Khartoum, quatre semaines après le début du mouvement de protestation contre le président Omar al Béchir.

D’autres rassemblements ont été signalés dans les villes d’Al Kadarif, Atbara et Al Oubayyid.

Dans le quartier de Bourri à Khartoum, les policiers ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser plusieurs centaines de manifestants qui leur lançaient des pierres, a rapporté un témoin.

“Nous continuerons jusqu’à la chute du gouvernement parce que nous voulons assurer une vie meilleure à nos enfants”, a déclaré l’un des manifestants, un enseignant de 47 ans.

Le mouvement de protestation, qui a débuté le 19 décembre après le triplement du prix du pain, a gagné différentes parties du pays et s’est transformé en contestation du régime de Béchir, au pouvoir depuis 1989.

Le bilan officiel fait état de 24 morts dans les troubles depuis un mois mais certains défenseurs des droits de l’homme et ONG parlent d’au moins 40 tués.

Donner votre avis