S400: Erdogan dénonce une attaque US contre la souveraineté turc

S400: Erdogan dénonce une attaque US contre la souveraineté turc

ANKARA (Reuters) – Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé mercredi les sanctions infligées par les Etats-Unis à la Turquie pour punir l’acquisition par Ankara du système antimissile russe S-400, ajoutant qu’elles n’empêcheraient pas la Turquie de développer son industrie de défense.

“Quel est ce genre d’alliance ? Quel est ce genre de partenariat ? Cette décision est une attaque ouvertement hostile contre les droits souverains de notre pays”, a déclaré le président turc, s’exprimant pour la première fois depuis l’annonce des sanctions il y a deux jours.

“Le véritable objectif est de bloquer les progrès entamés récemment par notre pays dans le domaine de la défense et de nous rendre une fois encore absolument dépendants d’eux (les Etats-Unis)”, a-t-il ajouté. “Il y aura évidemment des problèmes, mais chaque problème nous ouvrira la porte pour une solution.”

La Turquie, membre de l’Otan, a fait l’acquisition des S400 à la mi-2019, assurant que cette arme ne représentait aucune menace pour les alliés de l’Alliance atlantique. Washington ne partage pas cet avis et a exclu l’année dernière la Turquie d’un programme d’avions de combats F-35.

Les Etats-Unis ont sanctionné lundi la Direction des industries turques de la défense (SSB), ainsi que son président et trois employés de cette agence gouvernementale.

Share

Written by:

3 095 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis