Russie : La police arrête plus de 450 personnes à des manifestations pro Navalny

Russie : La police arrête plus de 450 personnes à des manifestations pro Navalny

MOSCOU (Reuters) – La police russe a arrêté dimanche plus de 450 personnes lors de manifestations organisées en Sibérie et dans la partie extrême orientale du pays pour protester contre l’arrestation du principal opposant au Kremlin Alexeï Navalny.

Les rassemblements, qui doivent aussi se tenir plus tard dans la journée de dimanche à Moscou et dans d’autres villes russes, fait suite aux importantes manifestations du week-end dernier et mettent un peu plus encore la pression sur Vladimir Poutine pour qu’il décide de la libération de Navalny.

Celui-ci a été arrêté le 17 janvier à Moscou après son retour d’Allemagne, où il était soigné pour un empoisonnement ayant eu lieu en Russie l’été dernier. Alexeï accuse le président russe d’avoir ordonné son assassinat, ce que le Kremlin dément.

La police a expliqué que les manifestations n’avaient pas été autorisées et qu’elles seraient dispersées, comme le week-end dernier quand plus de 4.000 personnes ont été interpellées selon OVD-Info, un groupe d’observation des manifestations.

A Vladivostok, dans l’extrême-Est du pays, la police a empêché les manifestants d’accéder au centre-ville. Des images vidéo ont montré certains d’entre eux scandant “Poutine est un voleur” et marchant sur la glace par des températures de -13 degrés.

Selon OVD-Info, la police a arrêté en tout 465 personnes dimanche, dont 108 à Vladivostok.

Share

Written by:

3 429 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis