Les Chinois comparent les violences au Capitole aux manifestations à Hong Kong

Les Chinois comparent les violences au Capitole aux manifestations à Hong Kong

PEKIN (Reuters) – La Chine a établi jeudi un parallèle entre l’envahissement du Capitole à Washington par des partisans de Donald Trump refusant sa défaite à l’élection présidentielle et les manifestations de 2019 en faveur de la démocratie à Hong Kong.

Pékin a cependant souligné que l’intrusion de manifestants au siège du Conseil législatif de Hong Kong le 1er juillet 2019 n’avait fait aucun mort, alors que quatre personnes sont décédées dans les violences à Washington.

Les images des scènes de chaos survenues mercredi dans la capitale fédérale américaine tournaient en boucle jeudi à la télévision d’Etat chinoise.

Lors d’un point presse quotidien, Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré que les événements survenus en 2019 à Hong Kong avaient certes été plus “graves” mais qu'”aucun manifestant n’était mort”.

Un homme est mort en chutant d’un parking durant le mouvement de contestation de 2019 à Hong Kong, que la Chine a étouffé via l’adoption d’une nouvelle loi de sécurité nationale dans la ville sous administration spéciale.

“Nous formulons aussi le voeu que le peuple américain puisse jouir de la paix, de la stabilité et de la sécurité aussi rapidement que possible”, a dit Hua Chunying.

“La réaction et les mots utilisés par certains aux Etats-Unis à ce qui s’est passé à Hong Kong en 2019 étaient complètement différents de ceux qu’ils ont utilisés pour les événements en cours aux Etats-Unis”, a-t-elle poursuivi.

Share

Written by:

3 332 Posts

View All Posts
Follow Me :

Donner votre avis