20/09/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Le Président Tebboune offre une baisse de 20% sur les frais d’hébergement pour les Algériens de retour au pays

tebboune

ALGER (APS)- Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, chef suprême des Forces Armées, ministre de la Défense nationale a ordonné dimanche lors de la réunion périodique du Conseil des ministres de baisser de 20% les frais d’hébergement pour les Algériens de retour au pays, selon un communiqué du Conseil des ministres.

Après avoir écouté un rapport du Premier ministre sur l’activité du Gouvernement au cours des deux dernières semaines, le Président Tebboune a ordonné de “dispenser les étudiants et les personnes âgées à faible revenu parmi les algériens de retour au pays de payer les frais d’hébergement relatifs à l’isolement”, et de “baisser les frais d’hébergement de 20% pour les algériens de retour au pays”, a indiqué la même source.

A noter qu’Air Algérie, a annoncé samedi dans un communiqué, le programme de vols et les tarifs des voyages, suite à la décision relative à l’ouverture partielle des frontières aériennes.

Ainsi, elle a confirmé la reprise des vols à partir du 1er juin 2021, avec un vol Constantine-Tunis-Constantine tous les vendredis, Alger-Istanbul-Alger (tous les dimanches), Alger-Paris (ORLY)-Alger (tous les mardis et jeudis), Alger-Marseille-Oran (tous les samedis) et celui de Alger-Barcelone-Alger (tous les mercredis).

Concernant les tarifs, Air Algérie a précisé dans son communiqué que les indications tarifaires à partir de l’étranger sont arrêtées comme suit : au départ de Tunis : 591 dinars tunisien l’aller-retour (TTC), au départ de Istanbul : 686 dollars l’aller-retour (TTC), au départ de Paris : 518 euros l’aller-retour (TTC), au départ de Marseille : 391 euros l’aller-retour (TTC) et au départ de Barcelone : 317 euros l’aller-retour (TTC).

Pour ce qui est des frais de confinement fixés à 41.000 DA (TTC), ils sont payables selon l’équivalent en monnaie étrangère (applicable uniquement pour destination étranger-Algérie), et couvrent les frais de transport vers le lieu du confinement, l’hébergement en pension complète et le test COVID prévu à la fin du confinement.

L’exonération des frais de confinement est entendue dans la limite de deux enfants de moins de 12 ans par famille, note le document.

De ce qui est des conditions d’entrée en Algérie, la compagnie a expliqué qu’en plus d’un billet d’avion confirmé sur le vol réservé, les personnes de plus de 12 ans doivent êtres munis d’un test RT-PCR COVID négatif datant de moins de 36 heures avant la date de départ (en langue Arabe, française ou anglaise), à présenter à l’enregistrement et à remettre à l’arrivée.