L’Arabie Saoudite autorise le survole de son espace aux avions d’El Al Israëliens

Partagez cet article

DUBAI/JERUSALEM (Reuters) – Les avions assurant la liaison entre Israël et les Emirats arabes unis (EAU) seront désormais autorisés à survoler l’Arabie saoudite, a annoncé Ryad mercredi, deux jours après le vol historique au départ de Tel-Aviv qui a suivi l’accord de normalisation des relations diplomatiques entre les EAU et l’Etat hébreu.

Jusqu’ici, l’Arabie saoudite interdisait aux vols en provenance et à destination d’Israël d’emprunter son espace aérien. Une dérogation a toutefois été accordée en 2018 à Air India.

Selon l’aviation civile saoudienne, la décision a été prise à la demande des Emirats arabes unis, qui ont accueilli lundi des délégations américaine et israélienne arrivées à bord d’un Boeing 737 qui a donc survolé l’Arabie saoudite.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a confirmé la décision saoudienne, qui permettra selon lui de réduire la durée du trajet de plusieurs heures.

Peu après cette annonce, le ministre saoudien des Affaires étrangères, le prince Fayçal ben Farhan ben Fayçal, a déclaré que la position du royaume en faveur de la création d’un Etat palestinien avec Jérusalem-Est pour capitale n’avait pas changé.

Donner votre avis