L’Algérie s’engage à rapatrier tout migrant clandestin dont “la nationalité algérienne est établie”

Partagez cet article

ALGER -APS : L’Algérie rapatriera tout migrant clandestin dont la nationalité algérienne est établie, conformément aux normes et principes du Droit international, a affirmé lundi à Alger le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.

Intervenant lors d’une conférence de presse animée conjointement avec le Premier ministre italien Guiseppe Conte, M. Ouyahia a déclaré que “l’Algérie récupérera ses enfants (en situation irrégulière en Italie) dont la nationalité algérienne est établie, conformément au normes et principes du Droit international”, précisant que “beaucoup de Maghrébins vont en Italie et se présentent comme étant Algériens”.


Plus explicite, le Premier ministre a indiqué que “plus de 40.000 Algériens résident en Italie de façon légale et il y aurait moins de 900 en situations irrégulière”.

L’Algérie a signé des conventions datant de 25 ans, régissant le rapatriement d’Algériens en situation irrégulière dans d’autres pays . Ces conventions exigent que le cas de résidence illégale soit avéré et la nationalité algérienne établie, a poursuivi M. Ouyahia précisant que dans ce cas de figure “l’Algérie se doit de récupérer ses enfants”.

Lire aussi: Crise migratoire: “Il est exclu que l’Algérie ouvre une quelconque zone de rétention”
Le Premier ministre a fait état de cas de rapatriement hebdomadaires de 5 à 10 personnes depuis plusieurs pays.

Par ailleurs, M. Ouyahia a réaffirmé la position de l’Algérie “qui refuse d’abriter des camps de rétention de migrants clandestins”, soulignant “l’impératif de tarir les sources de la migration illégale”.

Donner votre avis