20/09/2021

Algérie24 :

Les news algériennes et internationales

Kaboul : Les talibans disent avoir capturé 2 suspects de l’attentat de l’Etat islamique

afghanistan

Les talibans ont déclaré avoir capturé deux membres de la filiale de l’État islamique responsable de l’attentat suicide à l’extérieur de l’aéroport de Kaboul, en Afghanistan, qui a tué 13 militaires américains jeudi.

“Ils font l’objet d’une enquête”, a déclaré au Washington Post Qari Muhammad Yousaf Ahmadi, un porte-parole des talibans . Ni l’identité des personnes ni d’autres détails sur leur arrestation n’ont été communiqués.

La capture présumée est la dernière mesure de représailles contre ISIS-K, qui a revendiqué l’explosion de jeudi à Kaboul. Vendredi soir, le Pentagone a annoncé que l’armée américaine avait mené une frappe contre un “planificateur” du groupe terroriste ISIS-K dans la province de Nangahar, en Afghanistan. Le général de division Hank Taylor, qui est le directeur adjoint de l’état-major interarmées pour les opérations régionales, a confirmé samedi que deux “cibles très médiatisées de l’Etat islamique ont été tuées et une a été blessée” lors de la frappe aérienne.

Le porte-parole du Pentagone, John Kirby, a ajouté que c’était “une bonne chose pour le peuple afghan et c’est une bonne chose pour nos troupes” que des membres de l’Etat islamique aient été tués. Les responsables n’ont pas nommé les terroristes qui ont été tués dans l’attaque, a déclaré Kirby, et le Pentagone a refusé de dire s’ils étaient directement impliqués dans l’attentat suicide.

Treize militaires américains ont été tués dans l’attentat suicide, tandis que 18 autres ont été blessés. Au total, 170 personnes sont mortes dans l’explosion.

Les responsables américains ont promis de riposter immédiatement après l’explosion, le commandant du commandement central, le général Kenneth McKenzie, déclarant jeudi après-midi que les États-Unis “s’attaqueraient” aux auteurs.

Le président Joe Biden a promis séparément de les traquer dans un discours jeudi soir.

“Nous sommes indignés, ainsi que le cœur brisé”, a déclaré Biden. “A ceux qui ont mené cette attaque, ainsi qu’à tous ceux qui souhaitent du mal à l’Amérique, sachez ceci : nous ne pardonnerons pas, nous n’oublierons pas, nous vous traquerons et vous ferons payer.”

Des responsables talibans ont également condamné l’attaque, affirmant que le groupe ouvrait une enquête “pour connaître la nature des explosions et pourquoi cela s’est produit”.

Les forces américaines continuent d’évacuer les citoyens américains et autres avant la date limite de retrait de mardi de l’administration Biden. Environ 6 800 personnes ont été évacuées de Kaboul entre 3 heures du matin HAE vendredi et à la même heure le lendemain, selon le Pentagone.

Selon un porte-parole du département d’État, au moins 5 400 citoyens américains ont été évacués d’Afghanistan depuis le 14 août en date de samedi, tandis que quelque 350 cherchent à quitter le pays. algerie24