Brésil : Selon un Sodage, une majorité de Brésiliens veut la destitution de Bolsonaro

RIO DE JANEIRO (Reuters) – Pour la première fois, une majorité de Brésiliens soutient la destitution potentielle du président Jair Bolsonaro, selon un sondage publié samedi, alors que de graves soupçons d’irrégularités dans l’achat d’un vaccina ternissent un peu plus l’image du chef de l’Etat.

Selon l’enquête de Datafolha, 54% des Brésiliens soutiennent une proposition de la chambre basse du pays d’ouvrir une procédure de destitution contre le président, tandis que 42% s’y opposent. Dans la dernière enquête sur le sujet, publiée en mai, partisans et opposants de la destitution étaient quasiment à égalité.

Dans un autre sondage Datafolha publié jeudi, 51% des Brésiliens ont déclaré qu’ils désapprouvaient le dirigeant de droite, ce qui constitue le niveau de rejet le plus élevé depuis son entrée en fonction en janvier 2019.

Au cours des dernières semaines, la Brésil a été secoué par des allégations selon lesquelles des fonctionnaires fédéraux auraient sollicité des pots-de-vin pour accélérer et surpayer le vaccin Covaxin, développé par la société indienne Bharat Biotech.

Fin juin, le ministère de la Santé du Brésil a suspendu un accord d’achat de 1,6 milliard de réals (304 millions de dollars) conclu avec l’entreprise.

Outre le scandale des vaccins, mis au jour en pleine enquête du Sénat, deux vagues meurtrières de coronavirus ont mis cette année à mal la posture du président brésilien, qui a constamment minimisé la gravité de la pandémie et entretenu le doute sur la sécurité des vaccins.

Related posts

Donner votre avis